wrapper

Flash d'informations

lundi, 26 août 2019 12:07

DISCOURS DU DIRECTEUR GENERAL DE SERVICES DU BUDGET A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ATELIER NATIONAL SUR L’IDENTIFICATION, LE SUIVI ET LA GESTION DES RISQUES BUDGETAIRES

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Monsieur le Conseiller résident d’AFRITAC Centre ; Monsieur l’Expert du Fonds Monétaire International ; Messieurs les Directeurs techniques ; Chers participants ; Mesdames et messieurs, Je voudrais tout d’abord, au nom du Ministre des Finances et du Budget, souhaiter au Conseiller résident d’AFRITAC Centre, Monsieur Séverin Yves Kamgna et à l’Expert du FMI, Monsieur Adrien Tenne , la bienvenue au Tchad. Par la même occasion, je tiens à remercier vivement le Directeur national de la Banque des états de l’Afrique centrale, Monsieur ANNOUR MAHAMAT HASSAN ainsi que son personnel, pour les facilités logistiques en mettant à notre disposition cette salle de formation pour la tenue de l’atelier national sur l’identification, le suivi et la gestion des risques budgétaires. Le présent atelier vise à former les participants sur les aspects conceptuels et les dispositifs institutionnels et pratiques d’identification, d’évaluation et de gestion des risques budgétaires. Notre pays, le Tchad, s’est résolument engagé dans le processus de réformes des finances publiques impulsées à l’échelle communautaire par l’adoption des différentes Directives du nouveau cadre harmonisé de la gestion des finances publiques. Ces Directives, dont la transposition s’est achevée en 2016, visent à améliorer davantage la transparence dans la gestion des finances publiques dans les Etats membres de la CEMAC, tout en adaptant au mieux leurs outils aux standards internationaux et aux bonnes pratiques en la matière. En particulier, en ce qui concerne le risque budgétaire, suite à l’atelier qui s’est tenu à Brazzaville du 27 au 31 août 2018 sur les risques budgétaires, le Ministère des Finances et du Budget a amélioré la qualité de la documentation budgétaire en intégrant pour la première fois dans le PLFI 2019 un rapport sur les risques budgétaires. Chers participants, Mesdames et messieurs, Au terme de 5 jours d’Atelier qui vont suivre, vous serez à mesure de :  Définir les risques budgétaires et reconnaître leurs principales caractéristiques ;  Initier un inventaire des risques budgétaires auxquels le pays peut être confronté, les évaluer et les classer en fonction de leur importance, et identifier les canaux de transmission vers le budget et la dette de l’Etat ;  Trouver des méthodes d'analyse des risques macroéconomiques et des risques provenant de sources particulières, comme les garanties de crédit de l'État, les administrations infranationales, les entreprises publiques, et les partenariats publics privés ;  Définir le format, les sources d’informations et les analyses du rapport sur les risques budgétaires ;  Et de déterminer les dispositifs institutionnels, administratifs et légaux nécessaires pour atténuer, suivre et gérer efficacement les risques budgétaires. C’est le lieu ici de se féliciter de l’appui constant de nos partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Gouvernement de la République du Tchad dans divers domaines. Que le Fonds Monétaire International, à travers AFRITAC Centre, reçoive ici toute la gratitude du Gouvernement du Tchad pour l’assistance technique dans le cadre du présent atelier sur l’identification, le suivi et la gestion des risques budgétaires. Chers participants, Mesdames et messieurs, Je vous encourage à profiter au maximum des échanges durant ces cinq (05) jours de travaux sur l’identification, le suivi et la gestion des risques budgétaires afin qu’au sortir, vous soyez suffisamment outillés dans le traitement de cette problématique. Pour l’animation de cet atelier, vous avez des experts confirmés et je vous exhorte à tirer largement profit de leurs riches expériences. Chers experts formateurs, Permettez-moi d’ores et déjà de vous remercier de vous être rendus disponibles pour ces travaux et vous féliciter d’avance, car je sais pertinemment que vous ne ménagerez aucun effort pour faire profiter à ces différents cadres de nos administrations, de votre riche expérience en matière d’identification, de suivi et de gestion des risques budgétaires. Chers participants, Je ne saurais terminer mes propos sans citer l’adage « Gouverner, c’est prévoir » d’Émile de Girardin. Ainsi donc prévoir les risques budgétaires constitue le gage d’une meilleure gouvernance financière ainsi qu’une gestion prudente des finances publiques. Sur ce, mesdames et messieurs, je déclare ouvert l’atelier national sur l’identification, le suivi et la gestion des risques budgétaires. Je vous remercie pour votre aimable attention.
Lu 355 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Green Red Radian
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family